VITRIER FONTENAY LE FLEURY

Vitrier sur Fontenay-Le-Fleury
Tel : 01.39.52.98.80

Divers vitrier Fontenay le Fleury

Devis vitrerie Fontenay le Fleury

Les diverses normes prévues par DTU 36.5 sur l’installation de parois vitrées

Le document technique unifié 36.5 (DTU) a apporté de sérieuses innovations dans le domaine de la menuiserie en procédant au réajustement de cette activité selon les normes européennes. Ce texte a permis de rectifier le retard accusé par la France en matière de réglementation de l’installation des fenêtres et portes extérieures.

Selon le vitrier Fontenay Le Fleury, les changements apportés par ledit document ont pour objectif de renforcer la performance et l’efficacité de tous les travaux de menuiseries qu’ils soient en bois, en métal ou en PVC.

En matière de calfeutrement

Utilisé par les techniciens en menuiserie, le terme calfeutrement indique l’étanchéité des ouvertures au moment du verrouillage de la fenêtre. Le vitrier Fontenay Le Fleury explique que la fermeture hermétique des portes permet d’éviter les risques de déperdition de chaleur. Afin de favoriser l’étanchéité des portes et fenêtres, le DTU 36.5 a proscrit l’usage des matériaux humides comme le mortier ou le ciment pour le calfeutrement des fenêtres.

Ainsi, le calfeutrement à base de mastic en cartouche et celui en bandes de mousse imprégnées sont les seuls produits reconnus par le DTU 36.5. À titre exceptionnel, l’usage de ces matériaux humides est admis pour les cas de rénovation à l’identique.

En matière de fixation des fenêtres

Le DTU 36.5 contient diverses normes que le professionnel en menuiserie doit impérativement respecter lors de la fixation des fenêtres. Ces normes portent sur la pression maximale supportée par la fenêtre ou la performance de la menuiserie à installer, et ils varient en fonction du lieu d’emplacement de la fenêtre.

Par ailleurs, ce document met à la charge du vitrier Fontenay Le Fleury la responsabilité de choisir les pattes de fixation adaptées au cadre et au type de vitrage à mettre en place. D’ailleurs, les fixations préconisées par ledit texte portent sur les fixations de type mécanique à l’exclusion de celles chimiques.